Appui : 61 millions Fcfa pour des éleveurs de porcs au Cameroun

Publié le par Jean Marc

Appui : 61 millions Fcfa pour des éleveurs de porcs  au Cameroun
C'était le point d'orgue de la cérémonie de lancement du programme de développement de la filière porcine.
Brice R. Mbodiam

Ainsi donc, malgré la multiplication, ces derniers temps, des points de vente de porc braisé devant les débits de boissons des principales villes du pays, la filière porcine camerounaise avait quelque peu du plomb dans l'aile, du fait des ravages de la "peste porcine africaine", maladie porcine qui provoque souvent des pertes estimées à 15 milliards Fcfa chaque année. C'est après avoir fait cette révélation qu'Aboubakar Sarki, ministre camerounais de l'Elevage, a placé sous le signe de la renaissance la cérémonie de lancement du Programme de développement (Pdfp) de la filière porcine au Cameroun, qu'il a présidé dans les locaux flambants neufs du Pdfp hier, au quartier Mvog-Betsi à Yaoundé.

Ce programme a pour objectif général, selon les responsables du ministère de l'Elevage, de "lever les contraintes liées à la présence de la peste porcine africaine et d'améliorer l'apareil de production”. Concrètement, il s'agira, tout au long de ce programme financé sur les fonds Ppte, a indiqué le Dr Marcel Casimir Ndongo, Coordonnateur national du Pdfp, de "mettre à la disposition des porticulteurs des souches animales de race améliorée, d'offrir un appui technique gratuit aux éléveurs à travers des techniciens nommés dans chaque département, de promouvoir la salubrité publique par le découragement des abattages clandestins, d'améliorer la santé du cheptel porcin...".

Selon les responsables du Pdfp, des appuis financiers sont prévus pour des éleveurs qui se seront illustrés par leur détermination à participer au développement de la filière porcine au Cameroun. D'ailleurs, la cérémonie de lancement d'hier a servi de cadre à la signature des cahiers de charges entre les responsables du Pdfp et 31 groupes d'éleveurs, qui bénéficieront d'un appui financier d'un montant global de 61 millions Fcfa. En plus de l'appel à l'implication de tous les acteurs de la filière porcine dans ce "programme qui se veut participatif", le ministre Aboubakar Sarki a prescrit une "utilisation judicieuse des fonds mis à la disposition" du Pdfp. "Des contrôles seront renforcés", a-t-il prévenu.

Le programme de développement de la filière porcine s'étendra sur 6 ans et fait partie de la stratégie de développement du secteur de l'élevage mis en place au ministère de l'Elevage. Financé sur les fonds Ppte, le Pdfp apporte son appui à des acteurs de la filière porcine, qui remplissent un certain nombre de critères: "être de préférence membre d'une organisation de producteurs structurée, dépose une requête auprès des responsables du programme, signer les cahiers de charges avec le Pdfp et s'engager à les respecter scrupuleusement ...".

Commenter cet article