HABITATION ET COMPORTEMENT DES LIONS

Publié le par Jean Marc

 

Repartion géographique des lions en Afrique

Les groupes sont composés de femelles pour la plupart de la même famille, de leurs petits des deux sexes ainsi que de quelques mâles provenant le plus souvent d'autres troupes. Les petits mâles sont expulsés du groupe lorsqu'il deviennent matures (à deux ans). Ils peuvent alors constituer des « coalitions » se dispersant pour former leur propre troupe. Les jeunes femelles restent généralement avec leur mère, mais peuvent également intégrer un nouveau groupe. Une coalition de mâles peut s'accaparer une troupe de femelles, tuant les lionceaux des mâles précédants le plus souvent chassés, ce qui active le comportement reproducteur des femelles. L'aspect de la crinière joue un rôle important dans l'accès à la reproduction des mâles. Des études récentes (West & Packer, 2002) ont montré que les mâles à crinière foncée s'imposent plus facilement aux autres mâles. La taille de la crinière, même si elle joue un rôle, à une influence beaucoup moins importante. De même, les femelles choisissent plus généralement les mâles à crinière foncée. L'explication (d'après la sélection sexuelle) en est qu'une crinière foncée et épaisse constitue un handicap car elle capte, et conserve, mieux la chaleur. Les mâles ainsi handicapés, mais néanmoins « survivants », se révèlent donc être les porteurs de meilleurs gènes. Cela est avéré par le fait qu'un animal affaibli d'une manière ou d'une autre présente une crinière plus claire et moins importante (les changements d'aspect de la crinière ont été observés chez un même individu au cours du temps). Ce sont principalement les femelles qui s'occupent des petits; ceux-ci se font nourrir aussi bien par leur mère que par les autres lionnes de la troupe.

Même s'il est connu sous le nom de « roi de la jungle », c'est un animal des plaines qu'on peut trouver dans toute l'Afrique. Le lion est réputé être le « Roi des paresseux », mais c'est une idée reçue provenant du fait que la chasse est le plus souvent nocturne (températures plus clémentes et avantage important procuré par l'obscurité) et donc difficilement observable. De plus, la sieste diurne, au moment où il fait le plus chaud, permet de faciliter la digestion des grandes quantités de viandes ingurgitées durant la nuit.

C'est également un animal menacé et les populations significatives de lions sont localisées dans les parc nationaux du Kenya, de Tanzanie et d'Afrique du Sud

Dans le Parc du Serengeti (Tanzanie), la densité des lions peut atteindre un individus par km². Dans l'ancien cratère du Ngorongoro, le nombre maximum d'individus est de 1,6 à 2,4 au km².

Marc FEUSSOM

Source : WIKIPEDIA

Publié dans Faune Sauvage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article