Le rat de Gambie - Cricetomys gambianus

Publié le par Jean Marc

C’est le plus grand rat du monde.

Géant d’entre les rats, le rat de Gambie est véritablement impressionnant. Il ressemble assez bien au rat surmulot de nos contrées, mais outre sa taille beaucoup plus grande, il possède un museau plus massif. Il habite les milieux forestiers, mais on le rencontre également, quoique moins fréquemment, dans les savanes. Il lui faut des arbres, dans les troncs creux desquels, il trouve abri et s’installe. A défaut de troncs adéquats, en savane par exemple, le rat de Gambie s’adapte au milieu et construit son nid dans des anfractuosités de roches, sur les corniches des falaises et jusque dans les termitières.

C’est plutôt un animal solitaire. Son gîte est bien caché et plusieurs couloirs à orifices multiples y conduisent. Cette disposition permet à ce rat de gagner son repaire de toutes les directions et aussi de prendre la fuite par quelque sortie dérobée. Le rat de Gambie se dirige principalement par l’odorat, car on a constaté que sa vue est assez médiocre de jour comme de nuit. Ses longues moustaches ou vibrisses, constituent d’excellents organes tactiles. Malgré son air lourdaud, ce rongeur peur courir très vite et, lorsqu’il est pressé, il relève sa longue queue à la verticale.

Le régime alimentaire du rat de Gambie est varié et il dévore une quantité impressionnante de graines et de fruits, surtout oléagineux. Il peut occasionner de sérieux dégâts aux cultures agricoles. Comme le hamster, il possède des bajoues qui lui permettent d’y emmagasiner des aliments pour les transporter en lieu sûr, où il se mettra à les grignoter. La femelle met au monde 2 ou 3 petits, la gestation est de 42 jours. La longueur d’un adulte est de 24 à 45 cm, sa queue est de 36 à 46 cm. Poids adulte, un peu plus d’un kilogramme et sa longévité de 5 ans environ.

Actuellement et dans certains pays, on en fait l’élevage, pour le « grignoter », le vendre comme cobaye ou encore l’utiliser comme découvreur de mines, où il excelle mieux que le chien. Non seulement parce qu’il est plus léger, mais aussi, parce qu’il a un caractère moins joueur et un flair très développé (après un CPE de 6 semaines seulement d’initiation à son travail) !! Il est très employé en Rwanda où ailleurs, pour le déminage (surtout les mines anti-personnelles)

Classe : Mammifères ; Ordre : Rongeurs ; Sous Ordre : Myomorphes ; Famille : Muridés ; Espèce : Cricetomys gambianus.

Source : ICI

Publié dans Faune Sauvage

Commenter cet article