Collecte d'information sur la grippe aviaire en Afrique 4

Publié le par Jean Marc

Samedi 01 Juillet 2006

Nouveaux cas aviaires au NIGERIA.

Des cas de grippe aviaire ont été enregistrés dans l'Etat de Taraba (est du Nigeria).


Yusuf Joseph, responsable des services locaux d'élevage et de lutte antiparasitaire, a précisé que le premier cas de la grippe aviaire dans la région avait été découvert début juin et que des responsables du Laboratoire fédéral du diagnostic et du ministère fédéral de l'Agriculture s'étaient mobilisés et avaient élaboré un plan d'action.

"Le problème a besoin de la plus urgente attention, mais le gouvernment de l'Etat n'a pas accordé d'attention requise, ce qui est très décevant", a-t-il déploré.


M. Joseph a invité le gouvernement local à trouver une solution de combattre cette maladie de façon urgente.

Le premier cas de la grippe aviaire a été confirmé le 7 février 2006 dans ce pays le plus peuplé du continent africain, qui compte une population de plus de 138 millions d'habitants. Mais jusqu'ici, aucun cas humain de la grippe aviaire n'a été enregistré au Nigeria.

Note ryback: Le plus décevant c'est ce qui est cité: l'Etat n'a pas accordé d'attention requise. Je pense que l' OMS et les services sanitaires peuvent peut être insister sur ce gouvernement.

source
Mercredi 21 Juin 2006

Des vérifications en cours en ZAMBIE.

Le gouvernement zambien observe des cas de morts d'oiseaux à Livingstone, dans le sud, par crainte de la grippe aviaire qui a déjà touché huit pays africains, a indiqué mardi un responsable du ministère de la Santé.

"Nous menons une enquête, mais pour le moment l'épidémie n'est pas confirmée", a déclaré Simon Miti, secrétaire permanent du ministère zambien de la Santé.

Le vétérinaire en chef de Livingstone, Jack Shoko, a indiqué dans une déclaration que des experts effectuaient des tests sur les oiseaux morts découverts ces deux derniers jours.

"Des prélèvements ont été envoyés à Lusaka pour des tests. Nous attendons encore les résultats des tests en laboratoire sur les oiseaux morts", a précisé M. Shoko.

Plus de 40 oiseaux sauvages ont été retrouvés morts à Livingstone près des célèbres chutes Victoria, situées entre la Zambie et le Zimbabwe.

Les autorités sanitaires de la région ont demandé aux habitants ayant consommé des oiseaux sauvages morts de se signaler et de se présenter pour un examen médical.

source: http://fr.chinabroadcast.cn/181/2006/06/21/102@101854.htm


Note ryback: Dommage, nous n'avons pas d'infos sur l'espèce infectée. En attendant, nous recherchons encore des infos sur ce signalement.
Mercredi 17 Mai 2006

Nouveau foyer aviaire détecté dans un élevage dans l'état de Kano (NIGERIA)

Les autorités sanitaires de l'Etat de Kano, dans le nord du Nigeria, ont confirmé à l'AFP mercredi la découverte d'un nouveau foyer du virus hautement pathogène H5N1 de la grippe aviaire dans un élevage, le premier depuis presque un mois.

"Nous avons détecté lundi la présence du virus de la grippe aviaire dans un élevage de 16.000 poulets à Kakara, après 24 jours sans nouvelle contamination", a déclaré à l'AFP Shehu Bawa, chef du comité de l'Etat de Kano pour le contrôle de la grippe aviaire".

La localité de Kakara se trouve à une quinzaine de km en dehors de Kano, la ville la plus peuplée du nord Nigeria, où l'épizootie de grippe aviaire était apparue en février dernier, premier cas de contamination en Afrique.

source
Vendredi 12 Mai 2006

Djibouti: 3 nouveaux cas suspects de grippe aviaire chez l'homme

Trois cas suspects de grippe aviaire ont été dénombrés chez l'homme à Djibouti en plus du cas confirmé de H5N1 déjà annoncé, a rapporté vendredi l'Organisation mondiale de la santé à Genève.

Les autorités djiboutiennes ont annoncé jeudi un premier cas humain de grippe aviaire chez un patient qui a fait l'objet d'un prélèvement le 27 avril.

Lors d'un point de presse à Genève, le porte-parole de l'OMS, Fadéla Chaïb, a précisé que le patient était une petite fille de deux ans actuellement sous surveillance médicale à Djibouti.

Trois personnes de son entourage sont actuellement en observation et des prélèvements ont été envoyés à un laboratoire du Caire pour déterminer si ces proches sont également atteints par le H5N1, a déclaré le porte-parole.

La petite fille est originaire d'un village du district d'Arta, proche de la frontière somalienne, a précisé Mme Chaïb. "Elle est dans un état stable mais les symptômes persistent", a-t-elle déclaré.

Le laboratoire naval américain en Egypte "a aussi confirmé la présence du virus H5N1 dans des échantillons de trois poulets," mais le taux de mortalité chez les volailles étaient "bas", a précisé l'OMS dans un communiqué.

La surveillance concernant de possibles cas humains a été en partie gênée par une éruption de dengue à Djibouti, qui a pu masquer la présence d'autres maladies, y compris l'infection H5N1, ayant de mêmes symptômes, telle que l'irruption brusque de fièvre, a précisé l'OMS.

Le gouvernement de Djibouti a demandé à l'OMS de lui fournir une assistance technique et l'institution doit dépêcher sur place une centaine de trousses d'équipement destinées au personnel médical ainsi que du Tamiflu, cet anti-grippal censé être efficace contre la grippe aviaire.

L'OMS envisage aussi l'envoi d'une équipe de trois personnes, un épidémiologiste, un expert de la lutte contre les infections et un spécialiste de la communication sanitaire, auprès des populations menacées, a précisé Mme Chaïb.

source:  forum influenza.h5n1
Jeudi 11 Mai 2006

1 ° cas humain et animal à DJIBOUTI.

Djibouti confirme la présence de la grippe aviaire sur son sol en annonçant qu'une personne a été infectée par le virus H5N1.

"Un patient et trois volailles ont été contrôlées positifs au virus H5N1", a annoncé la télévision publique de Djibouti, reprenant les propos du ministre de la Santé, Abdallah Abdillahi Miguil.

Le cas humain a été confirmé à Genève par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Une fillette de deux ans est infectée par le virus. Elle est en vie", a déclaré Dick Thompson, porte-parole de l'OMS.

Source: http://www.lexpress.fr/info/infojour/reuters.asp?id=19886&2208
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article