Sénégal: Peste équine - 300.000 vaccinations visées d'ici décembre, selon Oumou Khaïry Guèye Seck

Publié le par Jean Marc

Dakar, 10 oct (APS) - Les pouvoirs publics ambitionnent de vacciner gratuitement 300.000 chevaux contre la peste équine d'ici le mois de décembre, a annoncé mercredi à Dakar, Oumou Khaïry Guèye Seck, ministre de l'Elevage.

Mme Seck s'exprimait lors d'une rencontre avec les responsables d'associations d'éleveurs de chevaux, sports équestres et de techniciens de son département pour faire le point de la campagne de lutte contre l'épizootie engagée depuis le début du mois de septembre.

"Ces 300.000 chevaux, ce n'est pas suffisant, mais c'est ce qu'il est possible de faire en deux mois", a indiqué Oumou Khaïry Guèye Seck, relevant que c'est un programme à court terme qui sera suivi à partir de 2008, d'un programme triennal en cours d'élaboration.

"Si nous ne continuons pas (la vaccination), ce sera 80 pour cent du cheptel qui va périr", a mis en garde le ministre.

"Ce que nous voulons, c'est que chaque année, on puisse atteindre 85 pour cent pour qu'en trois ans, on puisse enrayer complètement la maladie", a-t-elle ajouté.

"Sur le plan scienttifique, il est reconnu que si vous faites 85 pour cent de vaccination, le virus ne circule plus de façon active pour faire réapparaître la maladie", a pour sa part dit Justin Ayayi Akakpo, président du noyau dur du comité scientifique chargé de conduire le programme.

"Nous avons commencé la vaccination avec le vaccin polyvalent qui comprend sept sérotypes", a indiqué le ministre, ajoutant qu'elle fera le tour du pays pour inviter les propriétaires de chevaux à vacciner leurs animaux.

Selon Mme Seck, le comité scientifique mis en place lors de la dernière rencontre avec les acteurs concernés, "vient de confirmer la stratégie" consistant à opter pour ce vaccin polyvalent, dénommé vaccin polyéquipeste. Contrairement à la formule utilisée au début de l'épizootie et qui ne prévenait que le type 9 du virus, celui-ci prend en charge sept sérotypes.

En effet, les analyses faites sur les prélèvements de chevaux dans 11 départements du pays, ont révélé que sur les 123 échantillons, 3 pour cent étaient constitués du sérotype 2 et 46 pour cent de l'association des sérotypes 9 et 2.

Les 35 pour cent de ces échantillons étaient faits du sérotype 9 et les 16 pour cent restants étaient testés négatifs, a indiqué le docteur Mbargou Lô, chef de la Division protection zoosanitaire du ministère de l'Elevage .

Toute une stratégie de sensibilisation a été élaborée, allant de la confection de dépliants, de tee-shirts, et la diffusion de spots télévisés et de spots audios en sérère, en pular et en wolof dans 10 radios communautaires.

Trois organes fonctionnent pour lutter contre l'épizootie, a indiqué Oumou Khaïry Guèye Seck, qui a exprimé son espoir de voir cette maladie "boutée hors du pays en un temps record".

Source

Publié dans Maladies Animales

Commenter cet article

Flo de Sendai 06/11/2007 11:14

Bonjour !
Etant interessee par l'Afrique que je ne connais helas pas, et aimant les animaux, j'ai ete heureuse de visiter ton blog....je reviendrai !
A bientot !
Amities de Flo.

Jean Marc 07/11/2007 17:34

Salut
Merci d'être passé et à bientôt
Jean Marc