Les NAC: Qui sont ils ?

Publié le par Jean Marc

En dehors des chats et des chiens, de nouvelles espèces animales font désormais partie de notre vie et sont devenues nos nouveaux animaux de compagnie (NAC). Ils peuvent être des reptiles, des rongeurs, des oiseaux... il est important de bien se renseigner, avant d'acquérir un nouvel animal, sur son origine et quels soins spécifiques on doit lui apporter.



- Les carnivores : furet, fennec, raton-laveur, chien crabier,….
- Les rongeurs : le lapin, le hamster, le cochon d’inde, la souris, la gerbille, l’écureuil de Corée, le chinchilla, le -- rat de compagnie, l’octodon, le chien de prairie…
- Les reptiles : serpents, tortues, iguanes, lézards
- Les oiseaux : les perruches, les canaris, les petits exotiques,  les perroquets, les mainates, les toucans…
- Les poissons : poisson-rouges, poissons-clowns, guppies, scalaires, …
- Les amphibiens : grenouilles, dendrobates, crapauds, …
- Les insectes et araignées : fourmis, phasmes, mygales, tarentules,


Avec les Etats-Unis et le Japon, l'Europe est l'un des principaux marchés d'espèces sauvages. De 1996 à 2001, l’Union européenne a importé environ 1,4 million de perroquets vivants (87% du commerce mondial), 1,2 million de reptiles vivants (tortues, lézards, serpents…) et 34 000 amphibiens inscrits à la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction). Près de 176 000 caméléons, 80 000 varans et 28 000 crocodiles vivants auraient été importés en Europe, au cours des dix dernières années.

La France a importé des milliers, voire des centaines de milliers d’amphibiens, de reptiles, d’oiseaux, de mammifères et d’invertébrés vivants au cours des dix dernières années. La plupart des animaux exotiques sauvages inscrits à la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction) importés et vendus en France ont été prélevés, souvent frauduleusement, dans leur milieu naturel et proviennent principalement d’Afrique (et Madagascar), d’Amérique Centrale, d’Amérique du Sud et d’Indonésie.

Près de 85% des caméléons, geckos et varans  et 90% des perroquets gris du Gabon inscrits à la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction), importés et vendus en France entre 1990 et 1999, ont été prélevés dans la nature.

En France, le marché des animaux exotiques sauvages n’a certainement jamais été aussi important qu’à l’heure actuelle en terme de quantité et de diversité des espèces. Les iguanes, caméléons, geckos, tortues, serpents, dendrobates, mygales et scorpions sont les animaux les plus demandés. Le nombre de reptiles inscrits à la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction) et importés en France a été multiplié par 2,5 de 1990 à 1999. Les perroquets et perruches sont également très demandés. Ces chiffres montrent bien l’ampleur du problème.

Bien que devant être normalement issus d’élevage, la plupart de ces animaux sont en fait prélevés directement dans leur milieu d’origine.

L’accroissement de la demande en animaux exotiques, risque d’entraîner la disparition de certaines espèces, la dégradation de leurs milieux de vie et d’entraîner des catastrophes écologiques.

Publié dans Faune Sauvage

Commenter cet article

marouby Alain 04/01/2007 06:00

http://pageperso.aol.fr/alainmarouby/mapage/loisirspassions.html

Jean Marc 12/02/2007 14:04

salut, j'ai eu ton lien

marouby Alain 04/01/2007 05:59

http://pageperso.aol.fr/alainmarouby/mapage/loisirspassions.html